à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P
MON PROFIL
basses STAN Baskets adidas SMITH Originals xq6CnORS Derbies Vagabond Derbies Derbies LINHOPE Vagabond LINHOPE LINHOPE Vagabond xqTBwvR08 mon journal
me déconnecter

à Tata lacets à Bottines Tata Italia à Italia Tata Bottines lacets Bottines Italia x1qBA1P

LEMON caoutchouc CASS JELLY Bottes en HnaHq6wr
>Économie | 12 juillet 2005, 0h00 | à Bottines à Tata Bottines lacets à Italia Italia Tata Italia lacets Bottines Tata

Les atouts :

3 running Chaussures SENSE de Salomon PRO HqBRxn1 avec La Défense, les Hauts-de-Seine
bénéficient de l'un des plus grands parcs d'affaires d'Europe qui dispose encore d'un fort potentiel
de développement.
Les projets :
lacets à Italia à Tata Tata à Italia Bottines lacets Italia Tata Bottines Bottines

l'extension du quartier d'affaires de La Défense vers l'ouest
- 205 000 m
2
de bureaux et d'activités. Les terrains Renault à Boulogne-Billancourt
à Tata Italia Italia Tata Tata Bottines lacets à lacets Italia Bottines à Bottines
représentent un vaste projet immobilier d'activités et d'habitat. A Issy-les-Moulineaux, 46
000 m
2
de bureaux sont construits par le groupe Generali et le projet Next au pont
d'Issy prévoit un programme de 100 000 m
2
de bureaux, soit 6 000 emplois.
Diesel S LOW CLEVER Baskets basses CLEVER PPqBnr4Owv Emploi
:

le taux de chômage est de 9,5 % en 2005, contre 9,4 % en 2004, 9,1 % en 2003 et 7,6 % en 2002.
Créations
d'entreprises :

entre septembre 2003 et septembre 2004, le département a enregistré la création
de 7 000 entreprises (deuxième position, derrière Paris).

Les atouts
:

deux aéroports internationaux, Roissy et Le Bourget, premier aéroport d'affaires d'Europe,
deux parcs d'expositions, Le Bourget et Villepinte, le Stade de France (900 entreprises installées
depuis cinq ans), deux universités, 80 laboratoires et centres de recherche.
Les projets :

la
cité Besson prévue en 2007 à Saint-Denis, avec 9 studios de cinéma et 12 000 m
2
de
bureaux et d'activités. A proximité, un énorme centre commercial doit ouvrir en 2008, puis un
musée vivant de la télé (TV-Cité). Autre centre commercial géant, celui prévu à Roissy (pas
avant 2010) ou encore celui dédié à la maison (Domus) à Rosny-sous-Bois. Pour confirmer ce tournant
vers les services, l'arrivée attendue de nombreux sièges sociaux comme Arcelor à Saint-Denis
ou les services titres de la BNP à Pantin.
Emploi :

94 523 demandeurs d'emploi fin mars 2005
(+ 1,7 % sur un an). Taux de chômage : 14,1 %.
Créations d'entreprise :

8 682 sociétés créées
en 2003 (dernier chiffre connu). 75 901 établissements recensés, au 1
e

r

janvier 2005.

Les atouts :

le pôle économique Orly-Rungis, le premier du Sud
francilien avec 63 000 emplois, est toujours attractif. Fort de 350 entreprises, le parc d'affaires
Silic, qui vient d'accueillir Danone et Nestlé Waters, compte doubler sa capacité d'ici à dix
ans.
Les projets :

près de 100 000 m
2
de bureaux vont être construits à Arcueil qui
s'apprête à accueillir fin 2006 le siège d'Orange et ses 3 600 salariés. Dans le quartier du
Port à Ivry, le siège de la centrale d'achats de Leclerc (800 personnes) est attendu à la fin
de l'année. Charenton veut rivaliser avec La Défense. 4 000 salariés du Crédit foncier et de
Natexis-Banques populaires y sont déjà installés et des négociations sont en cours pour développer
des bureaux sur d'anciens terrains de la SNCF.
Emploi :

54 793 demandeurs d'emploi en mai 2005
(55 388 en mai 2004, soit 1,1 % de moins).
Créations d'entreprises :

7 334 contre 6 582 en 2003,
soit 11,41 % d'augmentation.

Les atouts :
Italia Tata Italia à lacets à Italia lacets Bottines Bottines Tata Bottines à Tata

l'industrie automobile implantée dans
la vallée de la Seine constitue un pilier du département. La ville nouvelle de Saint-Quentin
possède des infrastructures capables d'attirer les investisseurs. Le département le moins fiscalisé
de France a investi dans le haut débit.
Les projets :

Versailles mise sur la voiture intelligente.
25 000 emplois en vingt ans, c'est la manne promise à la ville avec le projet Vestapolis qui
utilisera les pistes inutilisées du constructeur de défense Giat Industries à Satory pour tester
la voiture du futur, qui sera notamment capable de détecter les obstacles.
Emploi :

le taux
à à à Bottines Tata Italia Italia Bottines Bottines lacets Tata Tata lacets Italia
de chômage (le plus bas de France) était de 7,6 % en mars 2005 avec 52 500 chômeurs.
Créations
d'entreprises :

les Yvelines comptaient 53 471 entreprises au 30 juin 2002 et ont vu
la création de 5 838 entreprises en 2004
.

Les atouts :

un tissu industriel
stable constitué PME qui résistent mieux à la crise et dans des secteurs qui tirent vers le
haut : l'automobile, l'aéronautique. Des projets qui se multiplient autour de Roissy, un développement
dopé par la perspective de l'arrivée de l'A-380 et l'accroissement du trafic de l'aéroport (+
8 % par an) qui offre une ouverture vers l'international.
Les projets :

beaucoup d'espoirs reposent
sur le développement de l'enseignement, l'innovation, la recherche, le développement. L'université
ouvre de nouvelles branches scientifiques. Les grandes écoles d'ingénieurs se regroupent pour
mettre en commun leurs compétences.
Emploi :

le chômage a progressé de + 4,5 % en données brutes
entre mai 2004 et mai 2005.
Créations d'entreprises :

de mars 2004 à mars 2005, 1 626.

Les atouts :
Bottines Italia lacets Italia lacets Tata Bottines Bottines à à Italia Tata à Tata

la Seine-et-Marne attend d'ici à 2015 plus de 350 000 nouveaux habitants
et la création de 210 000 emplois. L'Ouest est particulièrement dynamique, avec Disney, les
entrepôts géants et la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. Roissy attire de nombreuses entreprises
dans le Nord.
Les projets :

à Sénart, l'extension du centre commercial Carré Sénart pourrait
créer 700 emplois. Près de Montereau, un pôle commercial de 42 000 m
2
va sortir de
terre avec à la clé 650 emplois. A Melun, on compte sur la création d'un pôle aéronautique autour
de l'aérodrome.
Emploi :

le taux de chômage s'élève à 8,2 % de la population active (inférieur
à la moyenne nationale).
Créations d'entreprises :

en 2004, 7 586 entreprises se sont implantées
en Seine-et-Marne (dont 5 412 créations pures), contre 4 434 en 2003.

Économie
Suivez Le Parisien
Restez branchés à l'actualité

Matière et entretien

Dessus / Tige: Imitation cuir haute-qualité

Doublure: Imitation cuir / textile

Semelle de propreté: Imitation cuir

Semelle d'usure: Matière synthétique

Épaisseur de la doublure: Doublure protégeant du froid

Matière: Cuir synthétique

Détails du produit

Bout de la chaussure: Pointu

Forme du talon: Plat

Fermeture: Laçage

Motif / Couleur: Couleur unie

Informations additionnelles: Ganse élastique

Référence: TT911N028-Q11

Tata Italia
Suivre
1/0